Et l’alcool dans tout ça?

PDFalcool-vegan

Ce petit plaisir de prendre l’apéro entre ami, de boire un verre pour se détendre en fin de semaine, d’aller boire un verre en ville avec les copains… C’est un plaisir que j’aime me faire par moment, et à vrai dire même si je le savais au début je ne me privai pas et prenai ce qui me faisait envie (du vin souvent) sans savoir si celui-ci était vegan… parce que oui l’alcool et principalement le vin et la bière ne sont pas nécessairement végétalien, parce que vous savez ils aiment bien en mettre partout des produits d’origine animales… Et c’est à ce moment là qu’on pleure. Lorsque j’ai décidé d’être cohérente jusqu’au bout je ne savais pas vraiment comment savoir, je ne savais pas quoi prendre à part une ou deux marques de bières alors bien souvent je me retrouvais a prendre une limonade et ça c’était plutôt exceptionnel chez moi 😀

Pour commencer je pense qu’il est bon de vous expliquer pourquoi certains alcools ne sont pas végétaliens alors que clairement de base on a du mal à imaginer que ça puisse ne pas l’être, parce qu’après tout la vodka c’est des patates, le vin du raisin, la bière du blé ou autres céréales. Sauf que malheureusement ce ne sont pas toujours que ça… Effectivement il y a plusieurs processus à la fabrication d’un alcool notamment le collage et  c’est à ce moment que pour avoir une plus jolie couleur, une meilleure conservation ect souvent les producteurs vont rajouter de la graisse de poisson, bœuf, porc ou autres, de la caséine, de l’œuf… Et là tout de suite c’est plus du tout végétarien ou végétalien et encore moins vegan! Et là on se retrouve vite perdu parce que la législation n’oblige en rien à afficher sur les emballages de ces alcools la présence de ces produits…. Cherchez l’erreur.

Après quelque recherches heureusement on peut s’en sortir et continuer les apéros entre amis ^^ Fort heureusement beaucoup de bières sont végétaliennes, pour les vins c’est plus compliqué car il faut savoir si ce sont des vins naturel ou d’agriculture bio-dynamique, certifiés Demeter ou le top du top certifié vegan mais heureusement il y en a; par contre on ne va pas se mentir vous ne les trouverez pas (encore) dans vos supermarchés. Pour les alcools de style liquoreux c’est un peu du cas par cas mais heureusement le site barnivore en référence quelques un. Je trouve leurs système de recherche un peu compliqué alors je vous aient crée un PDF qui regroupe les alcools que l’on trouvent facilement en France. Je n’ai référencé que les alcools certifiés vegan par le site, pour les autres ils peuvent très bien ne pas l’être ou simplement ne pas être encore référencé mais vous pouvez faire vos demandes au site afin qu’ils se renseignent.

vin

En résumé:

Pour le vin vous pouvez aller au Bec à vin à Orléans où tout les vins sont naturel, vous pouvez y déguster un verre ou bien acheter des bouteilles. Au restaurent Voici venu le temps vous pourrez également accompagner votre repas d’un verre de vin ou autre les yeux fermé car ceux-ci sont également naturel et proviennent de producteurs locaux (au Bec à vin aussi). Pour acheter vos bouteilles de vin dans les magasins bio vous trouverez des bouteilles certifiées vegan (Etik et bio Olivet), certifiées Demeter et d’agriculture bio-dynamique ou bien en lisant les étiquettes parfois il est noté qu’ils sont naturel sans forcément avoir les labels correspondants. Vous pouvez également vous rendre dans des magasins spécialisés et leurs expliquer ce que vous désirez ils devront pouvoir vous trouver une bouteille qui vous correspond, tout dépend leurs fournisseurs 😉 Il y a également ce monsieur qui est labélisé vegan vous trouverez différents points de vente sur son site ou bien vous pourrez directement commander.

Pour les bières les plus communes vous avez toute les leffes, moulin d’asq, heineken, kronembourg, hoegarden, stella artois, affligen blonde, chouffe, carlsberg, chimay, corona,desperados, grimbergen blonde. Au delirium, vous pourrez boire la bière delirium sans soucis également et tant d’autres que vous trouverez dans le PDF qui suivra.

Pour le champagne vous pourrez déguster les yeux fermés le champagne Mumm, Lillet, Moet, Nicolas feuillate, Piper et veuve Cliquot.

Voilà le PDF: alcool-vegan 😀 N’hésitez ps à le télécharger et le partager à vos amis vegan 😉 Un petit merci n’est pas de refus au passage 🙂

Publicités

Et si on réduisait ses déchets partie 2: la cuisine

DSCN6529²

Beaucoup connaissent déjà les alternatives possible pour diminuer ses déchets « cuisine » mais sait-on jamais.

Pour commencer remplacez progressivement les produits style pates, riz, boulgour, quinoa, légumineuses (lentilles, haricots rouge/blanc…), oléagineux, fruits secs… bref tout ce que vous achetez habituellement en sachet ou carton par leurs homologue en vrac. Fabriquez des petits sachets à vrac pour vos courses ou pensez à réutiliser au maximum les pochettes papiers. Rangez les ensuite dans des récipients en verre que vous aurez conservé au préalable si vous en aviez; sinon demandez à des amis ou aller voir chez Emmaüs. Certaines entreprises acceptent que vous rameniez directement vos pots lors de vos achats (Etik et Bio vont mettre en place prochainement un système de tare).

Cuisinez vous même, plus vous cuisinez moins vous aurez besoin d’acheter de produits industriels tout emballé (et entre nous c’est généralement moins cher et meilleur). Faites vos steak végé, votre ratatouille que vous pourrez congelé, votre compote, vos yaourts maison, vos goûter/gâteaux… Bien évidemment on a pas toujours le temps et moi la première j’achète encore des produits emballé pour raison de temps ou parce que je les adore mais j’en achète moins. Puis il n’y a pas de petit geste. 😉

Achetez en gros: la farine de 5kg, les compotes d’1kg (dont vous conserverez les pots pour votre vrac), les yaourts soja de 500g feront toujours moins d’emballage que leurs confrères en portion individuel ou contenant moins grand. Surtout que les sac de farines de 5kg font de bon sac poubelle par rapport a leurs copains d’1kg…

Achetez le plus possible vos fruits et légumes sans emballage ou avec des sachets réutilisable. Non la dame du supermarché ne vous dira rien si vous ne mettez pas votre salade dans un sachet plastique (d’ailleurs la salade sous vide prête a consommer on oubli hein).

Enfin ça peut paraître évident mais RECYCLEZ! Ça me tue quand je vois des choses parfaitement recyclable dans les poubelles standard… Et personnellement à l’extérieur si je ramène ou achète quelque chose dont l’emballage se recycle je le ramène chez moi pour le mettre dans la bonne poubelle. Pensez également aux composteurs, si vous êtes désireux d’en posséder un sachez que l’agglo peut vous aidez dans votre démarche. Si vous n’en avez pas ou ne possédez pas la place chez vous il y a forcément quelqu’un près de chez vous prêt a récupérer vos déchets végétaux, renseignez vous. 😉

MEMO: Où acheter en vrac?

  • Certains supermarché: à ma connaissance Auchan Olivet et Saint Jean de la Ruelle
  • Les magasins bio: Etik et Bio Orléans et Olivet, NaturéO (Olivet)
  • Prochainement Zéro l’épicerie qui sera une boutique entièrement dédié au vrac
  • Les marchés et les amap (de mémoire une personne vend des épices en vrac au marché du vendredi)

Pour plus d’info sur la réductions de ses déchets je vous encourage vivement à suivre ce blog ainsi que le groupe facebook.

Et si on réduisait ses déchets? Partie 1: la salle de bain

finalChaque année en France, un habitant produit 354 kg d’ordures ménagères, ce chiffre est tout simplement énorme! Et ne comptabilise même pas les déchets d’ordre professionnel et les verres… Il est important de réduire ses déchets, afin de préserver entre autre notre belle planète que l’on a déjà tant bousillé! Bien sure il est difficile d’obtenir un zero déchet total mais il y à plein de petit gestes quotidiens que l’on peut adopter afin de limiter ceux-ci au maximum. J’ai commencé tout doucement à adopter cette nouvelle façon de vivre, je vais pour commencer vous parler de la réduction de mes déchets dans la salle de bain.

L‘une des choses les plus importantes à faire, notamment pour les filles est de remplacer ses cotons. L’utilisation des cotons jetables représente une quantité de déchet très importante, pourtant ceux-ci peuvent être facilement remplacer.

Préférez des cotons lavable, vous pourrez en trouver sur le site Les tendances d’Emma, il y à plusieurs matières que vous pouvez essayer gratuitement (le kit de test est remboursé en bon d’achat ainsi que les frais de port). Vous pourrez également utiliser les lingettes lavable de la marque lamazuna avec lesquelles du produits démaquillant n’est pas automatiquement nécessaire grâce au tissage spécifique de ces lingettes. Vous pourrez trouver ces produits légèrement onéreux cependant voyez plutôt ça comme un investissement. En effet ces lingettes vous durerons des années, cela vous fera une grande économie en plus d’être écologiques (20 lingettes remplace 60 000 cotons). Et si vous êtes motivé vous pouvez également les fabriquer vous même 😉

La deuxième chose est de passer au solide! Les savons, les shampoing, déodorants, dentifrices, tout cela se trouvent très facilement en version solide, leurs emballage sont minime, ils durent beaucoup beaucoup beaucoup plus longtemps et sont bien meilleur pour notre corps car ils ne contiennent pour la plupart pas les produits chimique néfaste que l’on peut trouver dans les produits standard. C’est tout bénef en fait 🙂

Vous trouverez ces produits solide et vegan chez Lush et les boutique bio (Etik & Bioty). Ne vous en faites pas, le shampoing mousse bien on ne perd donc pas la sensation que l’on aime tant et pour ma part mes cheveux sentent divinement bon avec le shampoing Lush à la rose et l’après-shampoing à la violette. 😀 Attention il faut mettre très très peu d’après-shampoing (passez-le rapidement sur vos longueur) sinon il se rince mal. Pour le savon privilégiez des savons saponifié à froid, ainsi tout ses composants préserve leurs qualité. Pour obtenir une jolie mousse passez le sur une fleur de douche et lavez-vous avec. 😉 Vous trouverez du savon à la coupe chez ces deux magasins. Privilégiez vraiment ce genre de savon à ceux des grande surface souvent rempli de cochonnerie et de graisse animal, bref plus vraiment du savon quoi. Enfin pour le dentifrice, même chose vous les trouverez facilement dans ces deux boutiques ou bien vous pouvez le faire vous-même. Vous trouverez ici un reportage très intéressant sur le dentifrice ainsi qu’une recette de Madame Oolution. 🙂

Pour les cotons-tige qui ne sont pas vraiment bon pour les oreilles d’ailleurs, vous pourrez trouver des oriculi chez Lamazuna, malheureusement je n’en ai pas encore vu sur Orléans. En tout cas on peut les utiliser presque à vie alors bonjour les économies de cotons-tige ^^

Pour terminer, pour vous les filles pensez à la coupe menstruelle, vous en trouverez sur les deux sites que je vous ai donné et parfois en pharmacie. Celle-ci remplace parfaitement les protections intime lors de nos règles et personnellement une fois que l’on a pris le coup de main on revit! Elle existe en plusieurs tailles en fonction de vos menstruations, vous laisse tranquille pendant 12 heures et peut être utilisé durant 5 ans! Quand on voit le prix des protections standard on ne réfléchi pas longtemps. 😉 Vous trouverez également sur ces sites des protège-slip lavable. 😉

Et voilà je conclu cet article ici, j’espère qu’il vous sera utile et vous donnera envie de diminuer vos déchets. Pour le bien de la planète et de votre porte-monnaie. A bientôt pour d’autre astuces zero déchet. Véganement 😉

 

Acheter végétal en grande surface

Coucou à tous, aujourd’hui je vais essayer de vous donner des astuces pour consommer végétal en achetant uniquement ses produits en grande surface, si si c’est possible!

Pourquoi vouloir acheter des produits de grande surface me direz-vous? Et bien tout simplement pour des raisons pratique et parce que tout le monde n’a pas les moyen ou a disposition un magasin bio près de chez sois. Les produits présenté ne sont que de vastes idées et personnellement ils me servent plutôt à dépanner et à varier mais je préfère tout de même mes produits bio 🙂

Pour commencer il faut savoir que de nombreux produits végétaux sont à présent proposé dans diverses grande surface afin de répondre à notre demande de plus en plus croissante car beaucoup sont les petits nouveaux qui débarque 🙂

Vous trouverez en premier lieux beaucoup de ces produits dans le rayon bio de votre supermarché, notamment la gamme Bjorg. Celle-ci n’est pas uniquement végétale mais propose de nombreux produits qui conviennent aux végétariens et végétaliens (il y à même de la veganaise chez Auchan)

La marque sojasun (qui n’est pas bio) se trouve également très facilement à présent, sur la région Orléanaise personnellement je ne retrouve le haché végétal que dans les carrefour. Celui-ci est un de mes chouchou car il remplace aisément la viande haché dans les lasagnes, la moussaka, les parmentier… Sojasun propose de nombreux parfum de yaourts, des steak végétaux (attention pas tous) et des lait variés. De plus vous pouvez trouvez de nombreuses idées de recettes sur leur site.sojasun

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les petits nouveaux sont la gamme Grill Végétal de la marque Céréal, la gamme Carrefour Veggie et la marque Alpro. Alors je n’avais pas encore testé la gamme Grill Végétal car celle-ci est légèrement plus cher que la gamme Veggie pour sensiblement les même produits. Cependant durant mes vacances tout n’étant pas à disposition facilement j’ai eu l’occasion de testé le steak soja et céréales qui est véritablement très bon, j’irai donc testé le reste rapidement. En ce qui concerne la gamme Veggie Carrefour j’ai déjà testé leur nuggets et leurs falafels à la menthe, celles-ci sont très bonne après cela reste exceptionnel pour moi car (pour les nuggets) ce ne sont pas les repas les plus sain.

blog

blog2

 

Enfin la marque Alpro propose actuellement uniquement les laits végétaux qui sont relativement correct en terme de prix et de gout. Il faut savoir que cette marque propose de nombreux autres produits (yaourts, glace…) dans d’autre pays il faut juste espérer que ceux-ci débarque aussi en France 🙂

Laits-végétaux-Alpro

Pour ma part à l’heure actuelle je trouve principalement ces produits chez Carrefour, d’ailleurs celui-ci propose aussi des « fauxmage » à tartiner et la marque The coconut collaborative qui font des yaourt, crème, riz au lait de coco 😉

Il faut savoir aussi que de plus en plus d’enseigne propose leur propre lait et crème végétal (carrefour, auchan) à des prix très abordable (en ce qui concerne Auchan je n’en prend pas suite à une affaire de trace de lait de vache dans leurs produit…)

J’espère que tout ceci vous sera utile, n’oubliez pas que vous pouvez également trouvez de nombreux produits non transformé au rayon vrac de vos supermarché (bio c’est encore mieux). Pour info celui du Auchan Saint Jean de la Ruelle est ÉNORME! Et si vous cherchez des pâtes délicieuses les tricolore sont mon coup de cœur haha.

A bientôt pour de nouvelles astuces 😉

Et si on commençait par le commencement?

12744348_10208463770214444_8037416068595015457_n.jpg

Tout d’abord bienvenue à tous sur le tout premier article de Veg’Orléanaise et certainement pas le dernier vu le nombre d’idées qui trottent dans ma tête.

Si vous avez atterri ici  c’est que vous êtes certainement déjà vegan ou du moins intéressé par la démarche. Contrairement à ce que l’on peut penser il y à différentes raisons qui peuvent nous poussez à devenir vegan.

La plus grande est bien évidemment le bien être animal, mais ce n’est pas la seul, notre santé, la protection de notre planète, de notre environnement peut également être un facteur de déclenchement. Mais je pense qu’au final ils se lient tous ensemble.

Pour ma part c’est un tout mais la première cause qui m’a poussé à m’intéresser a ce mode de vie à été la santé et les effets néfaste de la consommation du lait sur notre organisme (qui n’en a absolument pas besoin) S’en est suivit le coté animal, ne plus détourner les yeux et voir toutes ses vidéos de torture pour un simple aliment m’ont vraiment poussé a bannir la viande de mon alimentation. Tout c’est fait très progressivement, tellement progressivement qu’au départ je ne pensais pas devenir vegan. Une chose est sure en me renseignant au fur et à mesure et en remplaçant mes aliments par étape je n’ai absolument aucune envie de faire marche arrière!

Et pour être totalement honnête avec vous je suis encore en transition au sens littéral du terme. Mes derniers pots de miel n’ont pas encore été terminé (et je débat encore avec moi-même sur leurs consommation) et tout mes produits cosmétiques n’ont pas encore tous été remplacer, car pour autant je ne suis pas pour le gaspillage. Changer ses habitudes, son mode de vie est quelque chose qui peut prendre du temps mais il vaut mieux prendre son temps et réussir les choses.

J‘espère sincèrement qu’à travers ce blog je pourrais vous aider dans vos démarches pour un monde sans cruauté. A bientôt pour un premier billet sur « Où trouver ses produits vegan à Orléans »